D’après le texte de Bernard Manciet

Musiques et peintures de Christian Vieussens

 

 

 

 

 

 

Au début il y avait ces aquarelles de Christian Vieussens, et lorsque Bernard Manciet les découvre, il souhaite spontanément y « jeter des mots », c’est ainsi qu’est né Esquiç.
Aurost est un texte dans lequel nous avons « plongé » ; nous nous y sommes perdus maintes fois en public ces dernières années.
Manciet nous a quitté, la lande est orpheline. Pour toujours ; Ici, restent nos « traces »et la marque d’une profonde amitié »
C Vieussens

[Esquiç Seguit d’Aurost] unique par son intention, sa « trace » et son format , livre cd 17 peintures annotées par Bernard Manciet associées à la publication, a reçu le Prix Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros dans la catégorie Musique du Monde le 6 janvier 2010, à Paris, au théâtre des 3 Baudets.

Cette distinction récompense un artiste accompli aux influences multiples mais dont l’œuvre, à l’instar de ce disque primé, a souvent emprunté les chemins de la complicité avec Bernard Manciet.

Travail d'impression réalisé par Didier Vaudron Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

LES ACTEURS DU PROJET

Christian Vieussens

Compositeur, flûtiste, multi instrumentiste, chercheur, conteur, peintre

Né à Arcachon, Christian Vieussens sillonne la Gascogne depuis 40 ans, pour y collecter, enregistrer et retransmettre le patrimoine de tradition orale et plus largement y traquer un monde sonore et visuel original (musiques, chants, récits, témoignages, sons, photographies..) Parallèlement, il n’a jamais cessé d’initier ou de participer à des projets artistiques, dans le domaine des musiques improvisées, du jazz, du théâtre musical, des musiques dites contemporaines ou classiques (Cie Lubat, Orchestre régional de Jazz, Cie Vieussens, Orchestre de Chambre de la Gironde, Orchestre du Capitole de Toulouse, Cie Tiberghien...).

Son activité de musicien créateur et interprète l’a amené fatalement depuis les années 70 (accompagne le chanteur P-A Delbeau) à côtoyer l’œuvre et plus tard à collaborer avec le poète Bernard Manciet.

Que l’écriture soit musicale ou picturale, elle s’enracine depuis très longtemps dans ce « pays de sel et de grands vents » si cher à Manciet, cette Gascogne maritime qui de la pointe du Médoc à l’Adour reste directement ou indirectement, sans régionalisme stérile, le lien, le lieu, la source, le terreau où il puise son inspiration.

 

Bernard Manciet

Auteur

Né à sabres en 1923, après une carrière de diplomate qui l’a amené dès la fin de la 2ème guerre mondiale à sillonner l’Europe et jusqu’en Amérique Latine, ayant « horreur du mensonge », il se retire à Trensaq dans la haute lande et reprend la scierie familiale. Il publie en gascon, dès 1955, une œuvre poétique de première importance (Accidents, Compressor, A una hemna, Sonets) , une tragédie romanesque (lo goujat de noveme, la pluja e lo camin de terra).

Il écrit en français également : le Triangle des Landes, Le Golfe de Gascogne, Landes en feu, le feu est dans la langue, la maison landaise... Il fut rédacteur de la revue OC.

Ces dernières années, il enrichit ces publications poétiques et théâtrales par notamment Auròst, Estuari, Rachou.. Mais son œuvre majeure paraîtra en 1989 : L’enterrement à Sabres, salué par la critique comme un chef d’œuvre de la poésie contemporaine (Prix Antigone 1990).

« Cinq mille vers d’une puissante invention métaphorique et musicale portés par un grand mouvement de houle » P.Veilletet

On le disait pressenti pour le Nobel de Littérature...Ces vingt dernières années, il collabore avec des metteurs en scène (Gilbert Tiberghien), des musiciens ,Cie Lubat et Patrick Auzier entre autre, pour une œuvre importante et de magnifiques instants à Uzeste et ailleurs.Benat Achiary, Mixel Etxecopar, François Rossé et Christian Vieussens furent aussi des complices. Après avoir écrit son dernier ouvrage « Lobrèc » (Editions Réclams), il s’éteint en 2005.

EXTRAITS

 

« Lo tambar sorne a la montanha desestelada deu Vieussensla flaüta preus pins de sable negue dab los ancians los Arrigans..... »*

dans Rachou de Bernard Manciet

 

* « Le tambour sombre de la montagne et la désétoilée de Vieussens la flûte dans les pins au sable noir avec les aîeux les Arrigans... »

 

Commandez le CD

Bon de commande

DOSSIER DE PRESSE

Dossier de presse (pdf)

 

EXTRAITS AUDIO

Prélude esquiç 1

Esquiç 2

Esquiç 4

Esquiç 11